Assurance invalidité (également appelée « indemnité de remplacement du revenu »)

La capacité de gagner un revenu est l’actif le plus précieux pour un particulier pendant ses années de vie active. Or, de nombreux Canadiens négligent d’inclure l’assurance invalidité dans leurs plans financiers. Certaines personnes n’ont aucune idée de l’ampleur des conséquences financières que pourrait avoir une blessure ou une maladie invalidante. D’autres se fient aux filets de sécurité traditionnels, comme les prestations d’assurance collective, les prestations gouvernementales ou l’épargne personnelle, et pensent qu’ils seront suffisants. Cependant, l’assurance invalidité est la seule source de revenu fiable en période de grande incertitude.

Une vaste gamme de produits d’assurance invalidité est à la disposition des travailleurs, qu’ils soient professionnels, propriétaires d’entreprise, cadres, travailleurs à temps partiel ou travailleurs autonomes. Ces clients n’ont peut-être pas d’autres sources de revenu ou veulent peut-être remplacer ou compléter la protection que leur procure un régime collectif ou d’association par un régime individuel plus complet et transférable. Déterminer le régime qui convient le mieux peut être difficile et expliquer les différences entre les régimes individuels et les régimes collectifs s’avère encore plus complexe.

Qu’est-ce que l’assurance invalidité?

L’assurance invalidité vise à procurer une prestation mensuelle (indemnité de remplacement du revenu) à un assuré incapable de travailler en raison d’une blessure ou d’une maladie. Le montant de la prestation est généralement établi selon un pourcentage du revenu, brut ou net, de la personne assurée, selon le type de contrat et l’assureur choisi. Ce revenu est versé pendant une période définie après un diagnostic d’une maladie ou d’une blessure couverte et advenant que l’invalidité se poursuive. L’assurance invalidité doit être souscrite avant le diagnostic de la blessure ou de la maladie.

À qui s’adresse l’assurance invalidité?

Aux personnes qui ont un emploi et qui n’ont pas de régime d’assurance collective ou qui souhaitent compléter ou améliorer leur assurance collective actuelle :

  • travailleurs autonomes;
  • propriétaires de petites entreprises;
  • employés, qu’ils soient couverts ou non par la Loi sur les accidents du travail et l’assurance-emploi.
Investia
Une Filiale du groupe Industrielle Alliance